Ecosse Day#3 : Glen Muick

Ecosse Day#3 : Glen Muick

2018-08-10T10:54:33+00:00 31 juillet 2018|

Mercredi 23 mai, réveil aux alentours de 5h. Au programme du jour : matinée à Troup Head, puis route vers l’intérieur des terres et le parc national des Cairngorms pour tenter de voir des cerfs !

Après m’être doucement réveillé, je retourne donc vers le bord de mer. Le ciel est encore un peu couvert, mais ça se dégage doucement et les prévisions pour la journée sont bonnes 🙂 Les fous de Bassan sont moins présents sur les falaises, la plupart étant partie pêcher au large.

Partie de pêche chez les Fous - RSPB Troup Head, Ecosse

Partie de pêche chez les Fous de Bassan

Par contre les fulmars boréaux sont bien là, longeant les falaises et passant quelques mètres au-dessus de ma tête ! C’est l’occasion de faire quelques images de cet oiseau que je n’avais pas encore mis en boite les 2 jours précédents 🙂

Fulmar boréal - RSPB Troup Head, Ecosse

Fulmar boréal survolant les falaises

Je retourne ensuite au même endroit que la veille où quelques fous sont restés nicher, pour mettre en application mes idées suite au repérage de la veille 🙂 Sous-exposition avec la mer très sombre en arrière plan, filé (pose longue) sur les oiseaux en vol, double exposition… De quoi m’amuser une bonne partie de la matinée !

Pose longue sur le Fou de Bassan en vol - RSPB Troup Head, Ecosse

Filé de fou !

Fou de Bassan - RSPB Troup Head, Ecosse

Fou de Bassan en sous-exposition

Portrait de Fou en double expo

Portrait du fou en double expo

Je retourne ensuite à la voiture pour prendre la route, avec au passage l’observation de nombreux passereaux dans les ajoncs.

Alouette des champs dans les ajoncs

Alouette des champs

Il est temps de changer d’environnement pour rentrer dans les terres. Direction les paysages grandioses du parc national des Cairngorms : vallées, lochs, paysages verdoyants… L’Ecosse que j’aime !

Je me dirige plus précisément vers Glen Muick, une superbe vallée située sur le domaine de Balmoral (propriété de la famille royale, qui séjourne l’été au château situé à quelques kilomètres de là).

A l’approche du parc le paysage change radicalement : les reliefs s’élèvent, de grandes forêts bordent les routes, de superbes rivières courent au fond des vallées… le tout sous un ciel désormais complètement dégagé et une température estivale ! J’arrive au très joli (et très touristique) village de Ballater, coincé entre les collines et bordant la rivière Muick : quelques achats, de quoi manger et un bon café au soleil avant de repartir !

La route d’accès à Glen Muick depuis Ballater est très étroite, mais des « passing places » très fréquents permettent de se croiser sans problème. La route longe d’abord la rivière Muick dans une jolie vallée boisée, avant un passage plus resserré dans une épaisse forêt. Puis le paysage s’ouvre subitement sur une immense vallée : c’est Glen Muick ! Les glens sont de profondes vallées d’origine glaciaire, qui créent ces paysages typiquement écossais.

Glen Muick, Ecosse

Panorama de Glen Muick

Petit arrêt le long de la route pour jeter un coup d’œil dans les jumelles, et au bout de quelques secondes je vois au loin un premier cerf élaphe qui se cache dans la forêt. La journée s’annonce bien !

Le parking de Glen Muick est encore plein en ce milieu d’après-midi. Le sentier traverse d’abord une petite forêt, puis se sépare en deux : à gauche l’accès au Loch Muick, et à droite une longue randonnée vers les sommets alentours. On peut y trouver notamment le pavillon de chasse de la reine Victoria, Glas-allt-Shiel, édifié en 1868 et aujourd’hui utilisé comme bothy (abri en libre accès pour les randonneurs de passage).

Vu l’heure déjà avancée, je décide de ne pas m’éloigner pour profiter du paysage et de la faune présente sur place. D’autant que dès la sortie de la forêt, dans les hautes herbes entre les deux sentiers, une grande harde de cerfs élaphe est tranquillement installée ! Ils restent à une distance raisonnable des sentiers mais ne se soucient pas vraiment des randonneurs (tant qu’on n’essaie pas de s’approcher). Au total je compterai 75 individus grâce à cet assemblage de 3 photos :

Harde de cerfs élaphes - Glen Muick, Ecosse

Harde de cerfs élaphe

Les huitriers pies veillent au grain sur leurs nichées dans les hautes herbes : inutile de penser à quitter les sentiers, sous peine d’être immédiatement houspillé 😀 Alors que je suis en train de marcher, un lièvre variable s’enfuit quasiment sous mes pieds ! Il s’arrête quelques secondes à une dizaine de mètres, avant de repartir un peu plus loin. Son pelage est en cours de transition, mais il reste encore beaucoup du blanc de son superbe manteau hivernal ! Plusieurs oies cendrées font aussi des passages, tandis qu’un couple de cincles plongeurs se nourrit dans la rivière.

Lièvre variable - Glen Muick, Ecosse

Lièvre variable – Moitié hiver, moitié été !

Oie cendrée - Glen Muick, Ecosse

Oie cendrée

Cincle plongeur en chasse

Chasse fructueuse pour le Cincle plongeur

Le clou du spectacle viendra d’une superbe observation du Lagopède d’Ecosse, une sous-espèce du Lagopède des saules qu’on ne trouve que dans les landes à bruyères de Grande-Bretagne et d’Irlande.

Lagopède d'Ecosse - Glen Muick, Ecosse

Lagopède d’Ecosse dans les hautes herbes

Lagopède d'Ecosse - Glen Muick, Ecosse

Angry Bird

Lagopède d'Ecosse - Glen Muick, Ecosse

Lagopède d’Ecosse

En fin d’après-midi je reprends la voiture pour un petit-aller retour dans la vallée, espérant voir quelques cerfs du bord de la route. Un petit groupe de 4 ou 5 individus se montre, l’occasion de faire quelques photos d’un peu plus près (voir aussi photo en début d’article). On distingue bien les bois en train de repousser :

Cerf élaphe - Glen Muick, Ecosse

Cerf élaphe

Le jour baissant rapidement, il est temps de retourner au parking pour manger et préparer mon campement pour la nuit en bordure de forêt. Avec en prime une vue bien dégagée sur la vallée !

Coucher de soleil sur Glen Muick - Ecosse

Coucher de soleil sur Glen Muick depuis le campement

5 Comments

  1. Chris 1 août 2018 à 9 h 27 min - Répondre

    Que dire à part bravo ! Le récit et les photos un délice !

    • Guillaume 1 août 2018 à 9 h 28 min - Répondre

      Merci 😉

  2. Catherine 1 août 2018 à 9 h 49 min - Répondre

    Magnifique, comme les épisodes précédents. Bravo et merci. Bonne journée. Bises

    • Guillaume 1 août 2018 à 10 h 32 min - Répondre

      Merci ! Bisous

  3. Bernard 2 août 2018 à 9 h 08 min - Répondre

    Toujours de belles photos et des commentaires passionnants… Vivement la 4° journée… Bisous

Laisser un commentaire